Poème d’Eté

.
Il n’y aurait pas de maisons,
Il n’y aurait que des Auberges,
Et le voyage serait sans fin.
Comme le murmurent les Sages,
A l’oreille des Voyageurs,
Il est des errances,
Ou l’on croit se perdre,
Mais où en vérité,
Celui qui veut se trouve.
Il faut suivre sa pente,
Pourvu qu’elle monte.
.
envol
Lang Fu Tao

BELLES VACANCES

Hi hao ! Chères toutes, chers tous !

En espérant que cette belle et pleine saison vous aura davantage rapproché de ce que vous venez chercher, je vous souhaite, tout au long de l’été, de recevoir l’inspiration et le courage nécessaires à toutes vos entreprises.

profondeur

Constante et quiétude.

Sifu Lionel Séité

quan

Contact : 06 13 63 30 90

lionel.seite7@gmail.com

naturel-calme-agile-et-leger-2

A BIENTOT

Bonjour,

Voici une saison qui se termine, une saison pleine après plusieurs saisons réalisées par intermittence.
Le club a accueilli de nouveaux adhérents et retrouvé d’anciens pratiquants en dernière partie de saison avec beaucoup de joie.


Le bureau, votre professeur et moi-même vous souhaitons de bonnes vacances et espérons vous retrouver toutes et tous en septembre pour une nouvelle saison que je souhaite aussi belle et intense que la précédente.

image1
Si chacun d’entre vous peut nous envoyer une photo de son lieu de vacances et, pour les pratiquants d’éventail, une photo mettant en scène votre éventail, nous pourrions en faire un patchwork à la rentrée.

À bientôt

Didier (Président du Tai Chi Club)

image0

img-20220206-wa0006

Sagesse & Alchimie

« 练精 Lian Jing, cultiver la quiétude, est la pratique à la fois la plus fondamentale et la plus avancée des enseignements taoïstes. Deux clés nous permettent, instant après instant, de revenir en soi-même et de générer le silence : la compassion, appliquée à soi-même et appliquée aux autres; et la vacuité, ou la capacité à lâcher-prise et à laisser être dans  l’interdépendance. Tandis que le coeur-esprit se calme petit à petit, respiration après respiration, il se purifie. Couche après couche, les sédiments de nos expériences se transforment en compréhension au contact de la compassion et de la vacuité. Parfois inconfortable, toujours libérateur, ce processus lorsqu’il est appliqué avec persévérance nous amène à une stabilité intérieure qui génère la sagesse et la connaissance véritable. »

Loan Cheng Feng

 

« Beaucoup de personnes, lorsqu’elles pratiquent la méditation, ont la sensation que le temps passe très vite. Si vous pouvez renverser le temps, de sorte qu’un temps très long soit perçu comme un temps très court, alors votre durée de vie sera allongée, tandis que la division cellulaire ralentira. De nombreux étudiants ont ressentis que notre dernière session de méditation n’avait pas duré très longtemps, alors qu’en réalité elle avait duré deux heures. Ceci est en relation avec nos vies. Comment les vingt dernières années sont-elles passées? Cela n’a pas paru si long. Si une longue période de temps paraît courte pendant la méditation, votre perception du temps a changé de la même façon. Elle est maintenant différente de celle de la plupart des gens quand ils méditent, pour lesquels le temps passe très lentement. C’est pourquoi je vous dis de contempler la question suivante, comme opportunité à atteindre une réalisation ou un éveil : Qu’est-ce-que le temps ? »

 

« Le silence intérieur est la base fondamentale de la méditation et c’est seulement dans cet état solide de stabilité que l’on peut saisir et préserver l’essence, le Qi et l’esprit, les trois trésors. Ceux-ci sont divisés entre leur état dans le ciel antérieur et leur état dans le ciel postérieur. Le ciel postérieur a une forme et est visible, vous pouvez le voir; tandis que le ciel antérieur a été en existence depuis le début des temps et est sans-forme et toujours présent. Votre Qi du ciel antérieur, qui a été perdu, peut seulement vous revenir une fois que vos pensées se sont résorbées dans le silence. Ceci est la fondation de l’alchimie interne, tandis que la culture de la vertu, de la bienveillance et de la compassion en est la manifestation extérieure. »

Li Shifu

https://www.youtube.com/watch?v=WwJLs6vtQqc&t=18s

https://www.youtube.com/watch?v=88biwHEsD4E&t=10s

 

STAGES PRINTEMPS & ETE

dsc_0006

Hi hao, chères toutes, chers tous !

Voici le temps des stages et de la pratique en plein air !

Les ateliers de découverte et de pratique qui vous sont proposés lors des stages en plein air ouvrent les portes d’une santé et d’une vitalité nouvelles du corps et de l’esprit.

dsc_0011

Puisant ses racines dans une médecine originale qu’est la Médecine Traditionnelle Chinoise, le Chi Gong consiste à accorder le Corps-Esprit-Instrument que nous sommes, et le Tai Chi Chuan invite à redécouvrir et à révéler notre musicalité.

La Méditation vient laisser le vent dégager le ciel et révéler l’azur de la montagne encerclée de nuages que nous sommes.

dav

TAI CHI GONG de WUDANG

.

Dimanche 5 juin

 

TAI CHI GONG du TIGRE MONTAGNE

Samedi 11 juin

 

TAI CHI CHUAN INTERMEDIAIRE & AVANCE

Dimanche 12 juin

 

CHI GONG YANG SHENG GONG du Cheval céleste de WUDANG

Samedi 18 juin

 

CHI GONG 8 BROCARTS BA DUAN JIN

Samedi 9 juillet

 

CHI GONG 5 ANIMAUX

Dimanche 10 juillet

img_0004

Ni Hao,

Chères toutes et chers tous,

Accompagné(e)s par la présence du soleil, nous aurons cette semaine le plaisir de reprendre nos activités préférées pour, à termes, clore une saison bien pleine.

Pleine d’une bonne ambiance cultivée et entretenue au sein de chacun des groupes. Pleine d’un fort taux de régularité de présence et pleine d’un état d’esprit d’« étudiant(e) » ou de « chercheur(cheuse) » qui permet à chacun d’entre nous de ne pas s’arrêter en chemin, ou de croire que le bout du chemin est acquis. Y aurait-il un bout de toute manière?

Passé l’étape de l’entente-maîtrise avec son propre égo, il y a toujours quelque chose plus loin, de plus intense et de plus beau, de plus confortable et de plus « fraternel », quelque chose que chacun peut toucher avec ce plaisir ensuite de le porter et de le partager ensemble.

regards

La Vie est mouvement, la Voie est accueil et échange : entre les humains, entre tous les règnes (minéral, végétal, animal, humain, etc) dans une perspective de complémentarité. Il ne peut donc y avoir d’ascendant d’une « hiérarchie » sur une autre même si ce qui y diffère est le niveau d’ouverture du champ de conscience : nous sommes tous à la même école.

Chacun à sa place, l’Humain est le creuset de toutes les alchimies possibles : à chacun d’entre nous d’identifier au plus juste (le « Connais-toi toi-même ») ce qu’il cultive dans ce grand chaudron singulier.

Et même s’ils y flottent encore les résidus des souffrances, des peurs et des blocages, propres à toutes trajectoires (sans exception), chacun a le choix, le « libre arbitre », et la possibilité d’y déposer quelques ingrédients plus “inspirants” (les offrandes pour soi), porteurs de davantage de légèreté, de lumière, d’amour et d’unité.

coeur-doffrandes

Je souhaite à chacun(e) une très agréable fin de saison toute à la fois sportive, de prévention et d’entretien de votre santé, et de « nourritures » pour façonner un art de vivre personnel plus harmonieux.

Au plaisir de vous retrouver

Sifu Lionel Séité

 

Lionel SEITE

06 13 63 30 90

lionel.seite9@gmail.com

http://afdt.chez-alice.fr/index.html

TAI CHI CLUB

06 13 63 30 90

taichiclub91@gmail.com

http://taichiclub91.fr/

https://www.facebook.com/Taichi.club91

Toucher le ciel

Poème de Maître Pang He Ming
.
Toucher le ciel
S’enraciner dans la terre.
Le corps détendu
L’esprit calme.
Respect à l’extérieur
Sérénité à l’intérieur.
Le corps limpide, humble.
D’apparence libre de toute pensée
Mon esprit s’envole dans l’azur
Puis revient se poser sur moi.
.
envol

L’histoire du vieil homme qui a perdu son cheval.

L’histoire du vieil homme qui a perdu son cheval.
.
Texte taoïste de la dynastie des Han Occidentaux (206 avant J.C. à 24 après J.C) dont l’auteur est Liu An 刘安 (179 à 122 avant J.C.)
.
Un jour dans un village, le cheval d’un vieil homme s’échappe de sa propriété. Ses voisins arrivent le réconforter mais le vieil homme répond sereinement: “c’est peut-être une bonne chose.”
.
Quelques mois plus tard, le cheval revient avec plusieurs beaux chevaux, et ses voisins viennent le féliciter de la bonne nouvelle, mais le vieil homme reste calme et dit: “c’est peut-être une mauvaise chose.”
.
Plus tard, le fils du vieil homme monte sur le cheval, chute et se casse la jambe. Ses voisins arrivent affoler pour le réconforter, mais le vieil homme toujours calme dit: “c’est peut-être une bonne chose.” Les voisins n’en reviennent pas de la réaction du vieil homme et repartent le prenant pour un fou.
.
Un an après, la guerre éclate, tous les jeunes hommes forts partent à la guerre et meurent au combat… tous sauf le fils du vieil homme qui invalide depuis la chute de cheval est resté près de son père en sécurité.
.
274522467_965869124047135_7186910973579731263_n
.
La moralité de cette histoire taoïste c’est que le bonheur et le malheur ne sont pas forcement opposés car ils sont liés formant ainsi un ensemble pas facile à percevoir.
.
Il ne faut pas tomber dans l’émotion excessive des bonnes ou des mauvaises nouvelles qui enferment les gens dans une vision partielle de la réalité, comme la partie visible de l’iceberg.
.
Tout est cyclique, il y a une loi cosmique qui nous entoure et qui nous dépasse: le Dao.
.
Le Dao représente les lois de la nature, ces lois changent de façon cyclique comme le jour et la nuit ou les 4 saisons, les changements sont impalpables mais on peut s’y adapter pour être en harmonie.
Il faut avoir confiance au Dao et au cours naturel de la vie, cela apportera sérénité et permettra de comprendre que rien n’arrive par hasard…

célébrons le rituel du renouveau, de l’énergie naissante du printemps

Pour investir cette influence du Tigre d’Eau en nous, pour qu’il nous porte tout au long de cette année, célébrons le rituel du renouveau, de l’énergie naissante du printemps, et renaissons à nous-mêmes par cette occasion en passant sous cette arche symbolique, porte entre l’avant et l’après.

image0 img-20220206-wa0006

Ne soyons pas dans le déni du passé, de ce qui fait nos racines et qui a constitué notre matière à pétrir jusque là. Saluons-le franchement.

image3

Orientons notre cœur-esprit sur les récoltes que souhaitons recueillir lors de nouvelle cette année. Identifions-les précisément.

img-20220206-wa0003

Arrêtons-nous quelques secondes dans le silence avant de  franchir le pas du pas-sage. Sommes-nous prêts ? Gardons bien nos intentions rivées à notre cœur-esprit quoiqu’il arrive.

elodie-garder-la-pensee

Puis engageons-nous lentement et humblement tête basse sur le notre chemin alors qu’un vacarme de bruits disparates (de percussions et de pétard habituellement) résonne pour éloigner les démons qui n’ont de cesse de vouloir influencer dans le mauvais sens la direction de vos intentions …

image1 img-20220206-wa0001

Relever votre axe, la colonne vertébrale et la tête comme la tige qui croît et se verticalise sous la poussée du printemps naissant. Stationner quelques secondes, toujours sous l’emprise du bruit, et raffermissez encore votre intention ou vos intentions, enracinez tout cela fermement.

image3-2

Saluez votre nouveau monde.

image7 img-20220206-wa0007