Tous les articles par LangFuTao

Conseil du Maitre Tung Ying Jié (Tung Ying Chieh)

MasterTungYingJie

Grand Master Tung Ying Jié (1897-1961) parle par expérience
Extraits du Livre Rouge de la famille Tung

 

Le Taichi Chuan doit être appris lentement, un mouvement à chaque fois. Après un certain temps, l’apprentissage sera plus facile. Parfois, un élève se sent bon au début. Puis après quelques mois, il peut avoir avoir l’impression de ne plus s’améliorer, et commencer à perdre patience. Ayez conscience que c’est aussi un signe de progrès. Soyez patient et travaillez sans y penser. Les débutants passent par de nombreuses étapes, laissez chaque étape être une expérience d’apprentissage…
Les débutants ne doivent pas s’inquiéter des douleurs. Elles sont normales. Se relaxer diminuera les douleurs et une pratique régulière donnera légèreté et rapidité. Finalement, l’esprit augmentera et le Qi infiltrera le corps. N’abandonnez pas…Avant d’apprendre le TaiChi, les méridiens sont bloqués, les ligaments sont tendus et courts, tandis que l’énergie est bloquée dans les épaules. Avec la pratique, la circulation augmentera dans les méridiens et les tendons se relâcheront et s’étireront. L’énergie bougera des épaules vers les bras, puis des bras vers les poignets, vers les paumes et les doigts…Le Taichi peut éviter les maladies. Avec une pratique régulière, quelque soit l’âge, chacun peut avoir une bonne santé. Avec une pratique assidue, les problèmes d’insomnies, d’hypertension, de maux d’estomac , de respiration, de maux de rein et d’anémie disparaîtront. Même les déformations de la colonne vertébrale, peuvent être corrigés par le TaiChi.
Le Taichi est une nourriture pour le corps. Les humains sont des êtres en mouvements, et les mouvements sont essentiels pour notre santé et notre bien-être. Le TaiChi est le mouvement parfait, c’est un exercice qui suit les principes de la nature et utilise les lois de la physiologie.
Dans la première posture de la forme (posture de préparation), les mains pendent des bras, les jambes sont droites et tout le corps est détendu. Les pensées doivent être rassemblées et concentrées. Vous devez déposer tous les soucis que vous portez et essayer d’être relaxé. Calmez votre coeur et reposez votre esprit. Quand ce stade a été atteint, vous pouvez commencer votre forme. Une fois la pratique commencée, bougez tout à la fois. Même les tendons et les os sont utilisés à chaque mouvement. Les épaules doivent être relaxées tandis que les coudes sont baissés sans utiliser de force…
Gardez le coccyx droit et redressez légèrement la tête…. La colonne vertébrale et le coccyx doivent être droits et centrés…
Dans le Taichi, tout le corps doit être détendu et doux Trop de force physique ralentira l’amélioration. Il est meilleur d’abandonner une énergie rigide et d’être toujours naturel et détendu… Avec une pratique douce, la force physique se changera en puissance interne…Quand la forme est familière, vous commencez à comprendre l’énergie. De la compréhension de l’énergie, vous atteindrez la compréhension ultime du TaiChi. Quand vous apprenez le TaiChi, apprenez d’abord correctement les postures, puis pratiquez pour devenir fluide. Beaucoup de pratiquant peuvent discourir de façon bien informée, mais ne sont pas capable d’appliquer la théorie à leur pratique. Ce n’est pas de la vraie compréhension. Apprendre leTaiChi, c’ est comme la petite graine qui devient un arbre gigantesque… Pour être bon, l’énergie doit être comprise. Pour comprendre l’énergie, pratiquez. Le sens de l’apprentissage ne peut être changé.
Avec la pratique, le Qi circulera en profondeur dans les méridiens. L’énergie va dans les mains en relaxant les épaules et en laissant tomber les coudes. Il ne doit y avoir aucune tension dans les épaules. La légèreté est atteinte en bougeant prestement et en étant conscient. Bouger comme si l’on marchait dans la boue (collé, maladroit) conduira à des blocages, des déséquilibres, et des raideurs. Apprendre ces principes au travers de la pratique, plutôt qu’en lisant ou en écoutant à ce sujet, conduira au progrès…
La respiration doit être naturelle, jamais forcée pour être plus longue ou profonde. Avec une pratique régulière, la respiration s’adaptera naturellement aux mouvements. Une respiration forcée produira plus de mal que de bien.Pratiquez comme si chaque mouvement devait être utilisé contre un adversaire. Cela amènera une meilleure compréhension de l’énergie…

Le Taichi peut être pratiqué pendant la marche, debout ou couché. Utilisez toujours les principes du Taichi et travailler le Taichi dans chaque situation. Par exemple, essayez d’attraper une tasse ou un verre avec beaucoup d’énergie et avec très peu. Soyez attentif quand vous marchez. Vos pas sont-ils lourds ou légers ? Comparez être debout avec les genoux verrouillés et puis pliés avec les hanches relaxées ou sur un pied par rapport à sur deux pieds. Ce sont toutes d’excellentes expériences d’apprentissage.

La plupart des gens voit le TaiChi comme un exercice et néglige son coté martial. Le TaiChi est une excellente forme d’exercices mais chaque posture est basée sur une application. Apprenez chaque posture correctement et pratiquez les, basées sur chaque application, pour atteindre une plus grande compréhension…

En tant qu’artiste martial, soyez toujours aimable et honnête. Les étudiants doivent respecter leurs maîtres et se dédier à leur art. Appréciez l’enseignement de votre maître. Préservez-le et transmettez-le. C’est la façon chinoise traditionnelle. Comprenez cela pour apprendre le vrai Gongfu, parce que c’est la nature de l’univers.

Extraits du Livre Rouge de GMaster Tung Ying Jié ( 1897-1961 ).

La légende du Colibri

ob_995182_colibri

La légende du Colibri

Cette légende amérindienne a été racontée par Pierre Rabhi :

“Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu.

Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! »

Et le colibri lui répondit :« Je le sais, mais je fais ma part. »

Le Conte du Coq

ob_087f49_coq-de-combat

Le roi Xuan de Zhou désirait avoir un coq de combat très fort. Il demanda à l’un de ses instructeurs, J Shengzi, de l’entraîner. Au début, celui-ci lui enseigna la technique du combat proprement dite.

Au bout de 10 jours, le roi Xuan demanda :

– Peut-on organiser un combat avec ce coq ?

– Non, non, répondit l’instructeur. Il est fort, mais cette force est vide, il est excité et sa puissance est éphémère. Il est intrépide et cherche le combat sans réfléchir. Il faut encore que je le prépare.

Dix jours plus tard, le roi demanda à l’instructeur :

– Alors, maintenant, peut-on organiser ce combat ?

– Non, non, pas encore. Il est passionné, il veut toujours la querelle. Quand il entend la voix d’un autre coq, même d’un village voisin, il se met en colère. Il est haletant et combat dans le vide.

Après dix nouvelles journées d’entraînement, le roi Xuan demanda de nouveau à son instructeur Ji Shengzi :

– A présent, est-il possible d’utiliser ce coq pour le faire combattre ?

L’homme répondit :

– Maintenant il ne se passionne plus, quand il entend ou voit un autre coq, il reste calme et immobile. Sa posture est juste, sa puissance maîtrisée. Il ne se met plus en colère. L’énergie et la force ne se manifestent pas à l’extérieur.

Saison 2014-2015

 

Zen Attitude

Cher tous,

Nous espérons que vous avez passé d’excellentes vacances !

C’est avec joie et plaisir que nous vous retrouverons dès le 6 septembre aux forums de Saint-Vrain et de Leudeville. Puis à partir du vendredi 19, et la semaine suivante pour le début des cours de la saison sportive.

Nous vous avons transmis par mail la fiche technique qui reprend l’ensemble des informations 2014 – 2015 sur les inscriptions et les cours et un bulletin d’inscription que vous pourrez imprimer et pré-remplir par avance si vous le souhaitez.

Comme validé lors de la dernière assemblée générale, et communiqué par courrier électronique, merci de bien prendre en compte les changements d’horaires et de jours de l’ensemble des cours. Pour rappel, tous les cours sont accessibles pour une cotisation unique.

Vous trouverez également en pièces jointes au courrier un tract et une affiche : nous vous demandons de participer activement à la publicité des cours et du Club (merci par avance).

Enfin, les deux forums (de 14h à 17h30) ne peuvent se dérouler sans présence volontaire et bénévole pour animer les stands. Toute présence est bienvenue, ne serait-ce qu’une demi-heure ! Contactez-nous pour nous transmettre les créneaux qui vous arrangent (et quel forum !).

Merci de votre intérêt et de votre implication bénévole.

Chaleur intérieure et esprit positif, malgré la pluie…

A très bientôt

Lionel, et l’équipe du Club : Catherine, Bruno, Michèle, Christine, Chantal, Corinne, Sandrine, Alain, Daniel, Grégory, Laure

Horaires et détail des cours :

http://afdt.chez-alice.fr/TCCcourstvrain1.htm