RECHERCHE L ‘IMMOBILITÉ AU MOUVEMENT

Tous ceux qui pratiquent ′′ Waijia ′′ (arts martiaux externes) poursuivent leurs compétences en sautant, en frappant, en lançant… Ils utilisent sans épargne leur Qi (énergie) et leur Li (force musculaire); en conséquence, pendant leur pratique, ils doivent constamment reprendre leur souffle.
.
Le Taijiquan utilise le Jing pour contrôler le mouvement (force passive). Pendant le mouvement, il cherche simplement l’immobilité.
Par conséquent, en pratiquant la forme, plus la lenteur est lente, mieux c’est. Faire en sorte que la respiration soit profonde et que coule le Qi dans le Dantian, naturellement, de sorte qu’il n’y ait pas de mal aux vaisseaux sanguins et à la circulation, que des émotions excessives, comme la colère ou l’animosité, peuvent provoquer.
.
122019314_3555911997764469_4119503897019506548_n
Les étudiants sérieux, attentifs et conscients comprendront à quel point il est important d’atteindre cet objectif.
.
tirés des ′′ Enseignements oraux de Yang Chengfu ′′ collectés par Chen Weiming (sur la photo, avec un élève).